Project Magic

David Copperfield et Madame Julie Dejean directrice du centre de réhabilitation californien Freemen Center ont développés un programme thérapeutique comprenant environ 25 tours de magie. David Copperfield a dit " j'ai traversé la muraille de Chine, mais ce n'est rien en comparaison d'un enfant dans une chaise roulante qui apprend lentement à bouger ses mains en faisant et défaisant un noeud magique".

 

Le programme "Project Magic" permet aux personnes handicapées physiquement et / ou mentalement de s'adonner à la pratique de la magie (de divertissement). Les personnes des deux sexes, sans limites d'âges et sans prendre en considération le genre d'invalidité, peuvent être intégrées avec succès dans ce programme. Ce programme de réhabilitation, conçu par David Copperfield lui-même, s'est donné pour but, par la pratique de tours de magie simples, d'améliorer l'agilité et les mouvements moteurs. Il peut être très utile pour les patients ayant par exemples des diagnostiques comme l'arthrose, douleurs de la colonne vertébrale, dommages cérébraux, problèmes de drogues ou d'alcool ainsi que pour toutes personnes souffrantes ou ayant des difficultés à apprendre. La pratique de la magie a tellement de facettes que l'on peut aussi aider ceux qui ont eu moins de chance à retrouver un peu de joie et de bonheur. C'est dans ce sens que Pierre a décidé de faire partager son bonheur et s'est associé à se projet et l'a traduit en allemand avec l'aide de sa femme. Ceci lui a donné l'occasion de rencontrer David Copperfield personnellement.

 

Actuellement "Project Magic" est pratiqué par des personnes de tous âge dans plus de 1000 institutions thérapeutiques et ceci dans plus de 30 pays.

 

Quelques mots sur David Copperfield

Ses shows et ses démonstrations en public ont étonnés et enthousiasmés les spectateurs du monde entier, mais David considère que "Project Magic" est son travail le plus important et le plus reconnu. Ce programme de réhabilitation développé par David Copperfield lui-même a pour but, par des tours de magie simples, de motiver l'habilité et le processus de mouvement chez les handicapés. " Cela motive le patient dans sa thérapie et consolide le développement de la confiance", dit David. A la place de travailler avec les thérapies traditionnelles David Copperfield travaille avec la fascination de la magie et cela a non seulement aidé les enfants ou adultes malades mais aussi apporté une joie intense. "Rien ne peut être plus important".

www.davidcopperfield.com

 

But

Avec la pratique de la magie, les participants au programme de Project Magic acquièrent une nouvelle agilité et capacité qui vont motiver et augmenter le processus de réhabilitation. Le contrôle de soi-même sera renforcé. Project Magic fait partie intégrante de la réinsertion sociale des handicapés dans notre société. Il aide aussi les handicapés à atteindre un résultat précis et défini, ce qui est très important pour une personne qui a été hospitalisée et doit retrouver son cycle normal hors de l'hôpital.

 

Objectif

Project Magic apporte aux magiciens ainsi qu'aux thérapeutes du monde entier toutes les informations nécessaires pour la réalisation des tours de magie et leurs impacts thérapeutiques sur les handicapés. Ceci a pour conséquence de créer un important dialogue entre les tous les participants. Ceci sur la base de l'intérêt commun de la magie. Dans un proche avenir Project Magic va aussi développer ses activités dans les domaines de la culture et de la musique.

 

Le programme

Ce programme unique en son genre permet aux handicapés de découvrir de nouvelles formes d'expériences et d'habilités. Il permet même aux handicapés de réaliser certaines choses que des personnes en bonne santé ne sont pas capables de faire. Parce que Project Magic combine le talent des magiciens et celui des thérapeutes, il met ainsi une nouvelle qualité de thérapie à disposition très avancée dans le domaine des programmes de réhabilitation et de thérapie.

 

L'organisation

L'organisation de Project Magic est une organisation non orientée vers le profit. Elle est placée sous le patronat du Daniel Freeman Memorial Hospital en relation avec le Carondelet Rehabilitation Centers of America. Elle est dirigée par une instance de directeurs et par David Copperfield, magicien mondialement connu.
L'adresse officielle de ce nouveau concept de réhabilitation médicinale est:

Project Magic
c/o Stormont-Vail West
3707 S.W. Sixth Ave
TOPEKA, Kansas 66606
Pour la Suisse :
Pierre Magic-Studio
Pierre Greiner
Zumhofhalde 21
CH-6010 Kriens

++41(0) 41 372 07 11
pierre.magic-studio@bluewin.ch Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.magic-pierre.ch
Magic PierreVaudoise Assurances aide Pierre pour le Project Magic.
 

Directives

Le choix pour la motivation de l'activité à appliquer est très personnelle et est décisif pour une réhabilitation de la personne hospitalisée. L'apprentissage et la pratique de la magie permettent au patient de développer une pratique et maîtrise de ses mouvements et ceci au moyen du divertissement.

 

La sélection des participants

Le succès de l'application de la magie comme thérapie d'accompagnement dépend bien évidemment de l'intérêt et de la motivation du patient. L'art de la magie n'est pas forcément une activité adéquate pour tout en chacun. Le succès est également dépendant de la motivation et de l'intérêt du thérapeute vis-à-vis de l'art de la magie comme thérapie accompagnatrice.

 

Initialisation du programme " Project Magic"

La mise en place du programme "Project Magic" peut être lancée par les thérapeutes en prenant contact avec Pierre Magic-Studio (pour la Suisse) ou par un magicien qui est en mesure d'appliquer le programme de Project Magic.

 

Mise en place et introduction du programme

Une fois que le contact entre le thérapeute et le magicien a été établi, le thérapeute oriente le magicien sur l'état des patients qui pourraient être intégrés dans le programme de Project Magic. Le thérapeute doit être aussi orienté que le magicien se met à disposition librement pour l'introduction et la mise en place de Project Magic. Il doit aussi être conscient que le magicien n'est probablement pas habitué de travailler avec des handicapés et fera tout son possible pour que l'environnement hospitalier soit agréable pour le magicien.

Lorsque le magicien commence à travailler avec les patients, il doit être informé sur les limites et possibilités des patients. Le thérapeute doit continuer à respecter le secret professionnel de sa profession. Il est recommandé que le magicien et le thérapeute travaillent en début ensemble de façon à éliminer des situations délicates.

Lorsque le thérapeute a eu la possibilité d'obtenir une certaine expérience dans l'art de la magie, il devrait être en mesure d'orienter le magicien sur les choix des tours de magie a exécuté avec les patients. Il est recommandé de commencer avec des tours simples pour garantir le succès de cette thérapie. Le traitement en groupe ou individuel est possible selon l'agilité et les capacités des patients. Par exemple, le travail en groupe avec des malades souffrants de la colonne vertébrale est souvent couronné de succès car les participants ont pratiquement tous le même handicap physique. Par contre les patients ayant des blessures à la tête ou ayant des problèmes mentaux sont plus difficiles à instruire en groupe et ici il est recommandé de travailler avec une thérapie (en relation avec l'art de la magie) individuelle.

 

Suivi du programme

En fonction du traitement appliqué le thérapeute et le magicien doivent se consulter et discuter sur les résultats et les expériences faites avec le patient. Ils planifient les tours de magie futurs. Un protocole peut être également mis en place, soit sous forme de manuscrit ou de vidéo, ceci pour un suivi plus approfondi du programme.

 

Autres idées ou propositions

Si plusieurs patients participent au programme de Project Magic, il est possible de mettre en place un spectacle de magie avec les patients et la participation de leurs familles. L'organisation et la planification d'un tel événement peut-être également une forme de thérapie. Dans ce cas là, le département de presse de l'hôpital devra en être informé et un communiqué de presse pourra être publié.